Boîte Collector La vache qui rit® 2019 par Daniel Buren
Boîte Collector La vache qui rit® 2019 par Daniel Buren
Boîte Collector La vache qui rit® 2019 par Daniel Buren
Boîte Collector La vache qui rit® 2019 par Daniel Buren
Boîte Collector La vache qui rit® 2019 par Daniel Buren

Boîte Collector La vache qui rit® 2019 par Daniel Buren

€5.00

DE L'ART A PARTAGER !

Après Hans-Peter Feldmann en 2014, Thomas Bayrle en 2015, Jonathan Monk en 2016 et Wim Delvoye en 2017 et Karin Sander en 2019, c’est à l'artiste conceptuelle français mondialement connu Daniel Buren que Lab’Bel a confié en 2019 la création de la sixième Boîte Collector La vache qui rit®.

 "L’œuvre ne peut être vue, ni comprise, ni appréhendée en soi, elle n’est que par-rapport-à et de là indéfiniment redéfinie." Daniel Buren

 

Daniel Buren et la sixième Boîte Collector La vache qui rit®  

Les bandes de couleur verticales de 8,7 cm que Daniel Buren utilise comme « outil visuel » depuis 1965 font partie, selon ses propres termes, des éléments qui permettent d’« élargir le champ de vision »1, d’interroger de manière critique les particularités d’un espace, d’un objet, d’une situation où « s’organisent des mécanismes, des attitudes et des systèmes de pouvoir ». Comme Daniel Buren le dit lui- même, il « vit et travaille in situ », ce qui signifie que son œuvre ne peut exister que dans des contextes  existants.  En l’occurrence, le contexte est celui des boîtes de La vache qui rit® dont il révèle certaines dimensions telles qu’elles sont conçues matériellement et visuellement, produites, circulent et sont mises à disposition des consommateurs. D’une manière générale, une relation de codétermination  se  joue entre l’outil visuel de Daniel Buren et le contexte dans lequel il  est inscrit. L’œuvre est ainsi modifiée par les particularités des contextes qu’elle rencontre, en l’occurrence, les lieux où les boîtes de La vache qui rit® sont mises en vente et les lieux innombrables, et donc indéfinissables, où elles sont consommées.

Bouleversements graphiques

L’application des bandes de couleur verticales sur les Boîtes Collector La vache qui rit® bouleverse un grand nombre de choses particulièrement significatives qui sont communément ignorées parce que peu visibles ou négligées. En regardant attentivement une Boîte Collector de Daniel Buren, on observe notamment que le paysage bucolique devant lequel sourit habituellement la vache – évoquant le dispositif de la Mona Lisa – a disparu. Le portrait est inscrit sur un aplat de couleur rendant le dessin plus saillant.

Habituellement rouge, ce qui en fait sa singularité visuelle, la figure de la vache prend à chaque fois la couleur de la bande pour devenir tout aussi arbitrairement soit bleue, soit verte, soit jaune. Le regard se focalise donc sur la figure centrale sans laquelle le produit n’existerait pas : l’animal à l’origine du fromage et ses traits si caractéristiques – le sourire et sa couleur rouge – qui en ont fait un emblème si fructueux. Beaucoup d’éléments graphiques, notamment les informations promotionnelles ou les rayures obliques qui font partie du vocabulaire de la marque, ont intégralement disparu, rendant le graphisme considérablement plus clair et lisible.

D’autre part, les bandes verticales  de couleur libérant des aplats blancs attirent l’attention sur les informations légales qui sont faites pour informer mais sont habituellement difficilement trouvables lorsqu’elles sont perdues dans différentes zones du graphisme. Un tel objet industriel doit concilier la présence des impératifs techniques (le poids, les valeurs nutritionnelles, la date de péremption…) et les éléments graphiques de communication. Ces deux paramètres étant en évolution constante, chaque promotion fait l’objet de bouleversements souvent au détriment de la lisibilité de l’ensemble. L’intervention de Daniel Buren n’est pas tant un ajout qu’un prisme clarifiant l’ensemble et révélant, en les différenciant, les multiples éléments qui sont ainsi mis en scène. Il arrive d’ailleurs souvent que les œuvres de Daniel Buren modifient les habitudes d’un lieu. Le seul  fait d’intégrer les bandes de couleur verticales sur les boîtes a déjà bouleversé le processus de production industrielle. La machine ne pouvant ajuster l’étiquette à la banderole circulaire, l’opération a dû être effectuée à la main, revenant à une production semi-artisanale. Les outils habituels ne fonctionnent plus dès lors qu’intervient un changement de paramètre.

Pour en savoir plus, retrouvez le Dossier de Presse  https://www.lab-bel.com/wp-content/uploads/dp_boite_c_6.pdf 

***

Lors de leur mise en vente, les Boîtes Collector offrent ainsi un double choix : (1) en manger le contenu, selon les bonnes habitudes de tout un chacun, (2) ou les collectionner parce que simplement belles et originales ou en raison de l’intérêt plus averti que peuvent porter les amateurs d’art contemporain au travail d’une artiste de renommée internationale

Edition Collector 2019, dans la limite des stocks disponibles.

Egalement dans la limite des stocks disponibles, il pourra être joint à chaque achat d'1 Boîte de l'Edition Collector 2019, sous réserve de disponibilité, 1 sac (couleur aléatoire bleue, jaune, rouge ou verte) et/ou 1 dépliant explicatif (couleur aléatoire bleue, jaune, rouge ou verte, aléatoirement français ou anglais)

Cette boîte contient du fromage - Date Limite d'Utilisation Optimale : 23 mars 2020 (Le stockage à température ambiante < 25°C est possible pour une durée limitée)